Après trois ans

poesia di 

Daniela Zini

 

 

 

 

img/Troisans1.jpgAprès trois ans je reviens aux pieds de notre fontaine.
Rien ne bouge, les arbres, les passants, les nues.
J’aime Paris au couchant.
Ici l’amour renaît
De ses refuges détruits,
De ses phares écroulés.

 

a



Je suis, sous le corsage de l’Ange soldat,
Le dos divin après la courbe des épaules.
Il est né avant tout.
Il verra la fin de tout.
img/Troisans.jpgSon nom, seul, brûle l’Enfer.
Son nom, seul, se nomme promesse.

 

 a



J’ai péché.
Je suis condamnée d’avance.
Ma bouche a connu les sons d’un nom nouveau
Et, par le pouvoir de ce nom,
Je suis capable de respirer le corps d’un autre homme,
Je suis prête à mourir la mort d’une pécheresse.

 

a



C’est un amour qui tue, l’amour des femmes.
Un amour dans l’absence d’une sortie possible.
Il ruine notre vie. Tel un désert affamé,
Il ravage et enfin il nous largue,
Pieds nus dans le sable, habillées de vent et de poussière.
Et c’est nous qui devenons faméliques.

 

a



img/Troisans3.jpgCette rosée de malédiction porte ses fruits.
Comme deux fleurs, qui voudraient être ensemble
Et n’ont que leurs muettes couleurs
Et leurs parfums lointains pour se toucher,
Toi et moi, nous sommes murés dans le trébuchement des gestes,
Nous sommes murés dans l’hésitation du plaisir.

 

a



Je me souviens de ton silence déchirant,
De mon silence implorant.
Je me répète :
« Je m’égarerai dans d’autres bras,
Sur d’autres lèvres.
Je te diluerai sur les pages blanches de mes romans.

 

 a



L’air est doux, un autre hiver s’est écoulé
Avec ses neiges,
Ses rafales,
Son isolement.
Que vienne le printemps !
Que viennent encore l’été et l’automne !

 

 a

 a

a

a

 a

 

 img/Troisans2.jpg

 

 

 

 

-----------------------

  img/DanielaZini.jpg

Daniela Zini
 
 
Attività: écrivain
Interessi: poésie, littérature, musique, peinture
Citazioni preferite: Dès qu'il y a sympathie (ce mot si beau qui veut dire "sentir avec"...) commencent à la fois l'amour et la bonté. (Marguerite Yourcenar)
Su di lei: « Il n’y a rien, dans un écrivain, que son langage : son langage est tout ce qu’il nous donne… » dit avec force Thierry Maulnier.
Et il ajoute : « L’acte de l’écrivain n’est pas autre chose que l’acte qui fait choisir tel mot et rejeter tel autre… ». Ecrire, pour un artiste, ce n’est pas coucher des idées sur le papier, ni les ranger dans un certain ordre, c’est très exactement vivre dans et par les mots. A chaque tournant de mon existence, je m’arrête pour, dans un nouveau livre, regarder en arrière, m’orienter, puis reprendre la route. Marguerite Yourcenar ne s’y est pas trompée :
« On peut suivre toute la vie au tracé de la voix. »
 
 
 

Daniela Zini
Copyright © 2009 ADZ
TUTTI I DIRITTI RISERVATI
ALL RIGHTS RESERVED
TOUS LES DROITS RESERVES

I diritti di traduzione, di memorizzazione elettronica, di riproduzione e di adattamento anche parziale, con qualsiasi mezzo, sono riservati per tutti i Paesi.


   


taninoferri.com sito sponsorizzato da ferridesing artaitec